Sol et travail du sol

Les plantes ont diverses exigences quant au sol qui les abrite, mais elles ont toutes besoin de nutriments. Comme vous ne pouvez pas vraiment choisir le type de sol de votre jardin, vous devez opter pour les plantes qui s’y sentiront le mieux. Ou vous pouvez aussi améliorer le sol. Les astuces suivantes vous aideront à exploiter votre sol d’une façon optimale.

Types de sol
Du point de vue du propriétaire de jardin, il existe plusieurs types de sol. On les classe selon leur pourcentage de sable et d’argile et selon leur pH (acide ou calcaire).

Sable
Bien perméable et facile à travailler. Comme il sèche facilement, vous pouvez améliorer sa structure en utilisant du compost et des engrais organiques.

Argile
Les fines particules de sol sont collées les unes aux autres. Un sol argileux est riche en nutriments mais difficile à travailler. Sa structure s’améliore à l’aide de sable, de compost et de tourbe.

Limon
Un mélange de sable et d’argile. Excellent terreau de jardin, qui peut encore s’améliorer avec l’ajout de compost.

Tourbe
Sol humide et acide qui devra être soigneusement drainé. La tourbe exige beaucoup d’engrais et a besoin de calcaire pour devenir moins acide.

Lœss
Terreau de jardin idéal, mais que l’on ne trouve malheureusement que dans le sud du Limbourg.

Analyse du sol
Un connaisseur sait en observant ses plantes si celles-ci manquent d’un certain type de nutriment. Mais il est naturellement préférable de corriger les défauts du sol avant que ceux-ci ne deviennent visibles sur les plantes. Si vous donnez à votre conseiller en jardinage quelques échantillons de votre sol provenant de différentes parties de votre jardin, il pourra vous en faire une analyse et vous dire exactement quels nutriments doivent être ajoutés au sol.

Amélioration du sol
Le bêchage est une bonne manière de rendre le sol plus meuble. Pendant que vous effectuez ce travail, vous pouvez directement ajouter du compost et du fumier séché à la couche supérieure du sol. Vous trouverez également dans votre jardinerie tout un assortiment d’engrais biologiques qui sont destinés à compenser des carences spécifiques. Pour une action encore plus ciblée, il existe des engrais chimiques. Ils ont souvent une composition spécifique qui s’accorde à une certaine famille de plantes. Par exemple, il en existe pour les rosiers, pour les conifères, ou encore pour votre gazon.

Engrais verts
Les engrais verts représentent une manière facile et peu onéreuse de nourrir son sol, en particulier dans un jardin potager. Après la récolte, vous incorporez simplement les restes de plantes dans la terre à l’aide d’une bêche. Lorsqu’ils sont décomposés, ils enrichissent le sol de nutriments pour leurs descendants.

En savoir plus ?
N’hésitez pas à demander à nos conseillers en jardinage tout ce que vous aimeriez encore savoir sur votre sol et les manières de l’améliorer. Ils vous aideront volontiers en vous donnant des conseils pertinents et des astuces pratiques.

Partager le conseil jardinage

indiquer vos coordonnées pour partager ce conseil jardinage avec vos amis