La taille – pourquoi et comment ?

La taille fait souvent l’objet de doutes dans l’esprit des propriétaires de jardins. Ai-je assez coupé, ou même trop ? Faut-il tailler au printemps ou en automne ? Est-ce que la plante pourra fleurir l’année prochaine ? Pour différentes plantes, arbres et haies, les consignes de taille sont en effet très variées. Dans le doute, demandez donc à votre conseiller en jardinage ce qu’il faut faire. Les astuces ci-dessous vous donnent déjà une petite introduction aux principes généraux de la taille.

  • Utilisez toujours des outils bien aiguisés, car des bords émoussés peuvent causer la mort des rejets. Pour les branches fines, un bon sécateur fera l’affaire (il en existe des modèles spécialement conçus pour gauchers); pour les branches plus épaisses, votre jardinerie propose, entre autres, des scies à élaguer et des coupe-branches.
  • Enduisez les grandes plaies d’un produit cicatrisant afin d’éviter les infections.
  • Taillez toujours sur un œil (terme scientifique correspondant à un bourgeon) tourné vers l’extérieur. Vous stimulerez ainsi une croissance large et ouverte.
  • Taillez à 0,5 cm au-dessus de l’œil. Si vous taillez trop haut, l’extrémité peut s’atrophier, donnant ainsi aux agents pathogènes plus de chances de se développer.
  • Taillez aussi proche que possible du tronc, il ne doit pas dépasser de moignons.
  • Vous pouvez scier les branches plus lourdes. Pratiquez d’abord une incision depuis le bas afin d’éviter que les branches ne se déchirent et n’endommagent ainsi le tronc.

Taille de formation
Afin d’obtenir la forme désirée, vous allez devoir aider un bon nombre de plantes et d’arbres en les débarrassant de leurs éléments disgracieux. La taille de formation a pour but de favoriser une pousse symétrique tout en conservant la forme de croissance naturelle.

Tailler pour favoriser la croissance
Beaucoup d’arbustes auront une pousse plus dense s’ils sont bien rabattus au printemps.

Taille de rajeunissement
Sur les arbustes qui se sont bien développés, il est judicieux d’éliminer le bois mort autant que possible. Les branches jeunes et fraîches auront ainsi plus de place pour s’épanouir.

Tailler pour favoriser la floraison
Les roses, mais aussi la bruyère et certaines autres plantes, ont une floraison plus riche si elles ont été rabattues au printemps. Les fleurs poussent sur les rejets robustes qui peuvent bien se développer grâce à une taille plus drastique. Un autre conseil de jardinage est entièrement consacré à la taille des roses.

Le bon moment
Pour la plupart des arbres, arbustes et autres plantes, le mois de février est le meilleur moment pour effectuer des travaux de taille. La période de croissance n’est alors pas encore initiée et les gelées sont généralement plus clémentes. Les haies qui fleurissent avant le 21 juin – le jour le plus long, doivent être taillées après la floraison, en été. Si vous les taillez au printemps, vous éliminez également les boutons floraux qui se sont déjà formés durant l’automne précédent. La vigne forme une exception à cette règle, car sa sève s’écoule déjà en janvier. Il faut donc la tailler avant le Nouvel An, sans quoi elle risque de se vider de son précieux liquide.

En savoir plus ?
N’hésitez pas à demander à nos conseillers en jardinage tout ce que vous aimeriez encore savoir sur les travaux de taille. Ils auront toujours un bon conseil ou un tuyau pratique à vous donner.

Partager le conseil jardinage

indiquer vos coordonnées pour partager ce conseil jardinage avec vos amis