Jardin de bruyère

Dans un jardin de bruyère, il y a toute l’année quelque chose à contempler. Même au plus profond de l’hiver, certaines espèces peuvent exhiber des fleurs. Et à partir du moment où votre paysage de bruyère est bien installé, son entretien est simple. Encore plus avec ces conseils.

Le sol
C’est en sol acide que la bruyère pousse le mieux. La meilleure préparation consiste à incorporer une bonne quantité de tourbe à votre terre en la bêchant. Vous pouvez compléter la préparation en épandant du fumier sec dans le sol pour assurer un bon apport de nutriments à vos plantes de bruyère.

Le choix de la plante
Deux familles entrent en ligne de compte pour un jardin de bruyère : Calluna et Erica.
Les plus beaux jardins s’obtiennent en variant autant que possible les couleurs des feuilles et des fleurs, les hauteurs et les formes, avec une alternance de plantes à floraison estivale et hivernale. Vous pouvez demander à votre conseiller en jardinage de vous aider dans votre choix.
Votre jardin de bruyère peut aussi accueillir d’autres plantes qui aiment les sols acides. Pensez notamment aux azalées, aux rhododendrons ou aux conifères. Ou aux arbres tels que le pin, le bouleau ou le sorbier, qui poussent aussi dans les paysages de bruyère naturels.

Astuce : plantez aussi dans votre jardin de bruyère quelques bulbes de fleurs qui pourront ainsi pousser à l’état sauvage. 

La plantation
Le nombre d’arbustes de bruyère nécessaires par mètre carré dépend de l’espèce utilisée. Il en faudra en moyenne 7 à 9, et veillez à ce que l’alternance entre les différentes espèces soit suffisante. Plantez-les de façon à ce que la partie supérieure de la motte se trouve deux centimètres au-dessous de la surface afin d’éviter un dessèchement des racines. Au bout de trois ans environ, votre jardin de bruyère couvrira entièrement le sol.

Entretien
Dans un jardin de bruyère bien développé, les mauvaises herbes ont peu de chances de se faire une place, ce qui vous économisera des efforts d’entretien.
Il est nécessaire d’effectuer chaque année une taille de rajeunissement de vos bruyères afin qu’elles puissent bien pousser en largeur. Les espèces à floraison estivale se taillent aux environs de la mi-mars. Pour les plantes qui fleurissent en hiver ou au printemps, il faut s’y mettre directement après la floraison. Choisissez pour cela une journée sans gel.
Utilisez un sécateur ou un taille-haie bien aiguisé et rabattez les plantes jusqu’à un tiers. Veillez à ce que la forme soit un peu arrondie. Après la taille, épandez du fumier séché entre les plantes.
Pendant la période de croissance, utilisez plusieurs fois de l’engrais spécial pour bruyère. Vous pourrez en trouver dans votre jardinerie.

En savoir plus ?
N’hésitez pas à demander à nos conseillers en jardinage tout ce que vous aimeriez encore savoir sur la plantation et l’entretien de votre jardin de bruyère. Ils vous aideront volontiers en vous donnant des conseils pertinents et des astuces pratiques.

Partager le conseil jardinage

indiquer vos coordonnées pour partager ce conseil jardinage avec vos amis