Faire son compost

Le compost est un engrais précieux et un améliorateur de sol fantastique. Vous pouvez acheter du compost prêt à l’emploi ou le faire vous-même avec des détritus organiques, tels que des épluchures de légumes et des déchets de jardin. Il n’y a rien de compliqué, bien qu’un coup de main soit toujours le bienvenu. Ces conseils vous permettront d’obtenir des résultats rapidement.

Les préparatifs
Le compostage est un processus naturel qui, en fonction du matériel utilisé et des conditions, peut être rapide ou lent. En utilisant des bacs de compostage, en vente dans toutes les jardineries, votre jardin reste bien ordonné et le processus de compostage est accéléré. Mais le compostage en tas est aussi une solution rapide, si vous respectez bien les règles suivantes.
Choisissez un endroit relativement bien ensoleillé, car la chaleur accélère le processus. Commencez par un petit tas de déchets aéré et cassez les gros blocs en petits morceaux. Mélangez-y un peu de terre et répandez un peu d’activateur de compost quand la couche fait à peu près 20 cm d’épaisseur.
Ajoutez ensuite une autre couche de 20 cm, répandez l’activateur de compost et ainsi de suite, jusqu’à ce que le tas de compost atteigne un mètre de hauteur.
Vous pouvez maintenant le recouvrir d’herbe ou de film perforé, et laisser la nature faire son travail.

Que peut-on mettre sur le tas de compost?
Presque tous les détritus du jardin et de la cuisine peuvent être compostés. Plus vous réduisez la taille des détritus, plus vite ira le processus. Les branches doivent d’abord être réduites en miettes. Il existe de hacheuses pour cela. Les restes de conifères se transforment très lentement, il vaut donc mieux éviter de les ajouter au tas. Évitez également les épluchures d’orange et de trop grandes quantités d’herbe. En règle générale, ne jetez jamais trop d’un même matériel sur le tas de compost, mais utilisez plusieurs sortes de déchets.

Les accélérateurs de compostage et la chaux
Vous trouverez plusieurs accélérateurs de compostage dans votre jardinerie. Ce sont des produits qui contiennent des micro-organismes actifs qui accélèrent grandement le processus de compostage. Mais une simple couche de chaux entre les différentes couches de détritus aura également un effet bénéfique sur le compostage. Avec ce coup de pouce, votre tas de compost devrait devenir une belle terre foncée au bout d’environ huit semaines.

Mélanger le compost
Si vous mélangez plusieurs fois le tas de compost (en faisant en sorte que les couches du dessus se retrouvent en bas), vous allez accélérer le processus de compostage. Si le tas est trop sec, n’hésitez pas à l’arroser d’eau.

Plus d’informations?
Nos conseillers en jardinage sont là pour vous aider et répondre à vos questions sur le compostage. Ils auront toujours un bon conseil ou un tuyau pratique à vous donner.

Partager le conseil jardinage

indiquer vos coordonnées pour partager ce conseil jardinage avec vos amis