Conifères

Le terme de « conifère » regroupe tous les arbres et arbustes à aiguilles. La plupart d’entre eux restent verts en hiver, seules quelques espèces, telles que le mélèze, perdent leurs aiguilles. La « famille » des conifères est si vaste et variée que vous pouvez les utiliser de façons très diverses dans votre jardin. Les conseils suivants vous donneront déjà quelques idées.

L’emplacement
Parmi les conifères, certains peuvent être qualifiés d’arbustes alors que d’autres ressemblent plus clairement à des arbres.
L’emplacement que vous leur réserverez dépend surtout de la grandeur de la plante adulte. Nous vous recommandons de bien regarder sur l’étiquette la taille que peut atteindre le conifère souhaité et dans le doute, de vous adresser à l’un de nos conseillers en jardinage.
Même dans la catégorie des conifères nains, beaucoup peuvent atteindre des tailles assez grandes. Cela ne représente pas un problème si vous avez assez de place pour un bel arbre solitaire, mais dans beaucoup de vieux jardins, on voit que les conifères sont plantés trop près les uns des autres, ce qui donne à l’ensemble un aspect négligé et ennuyeux.
De plus, les conifères sont plutôt difficiles à transplanter car leur système d’évaporation fonctionne tout au long de l’année. Lorsqu’ils sont exposés à des vents froids ou au soleil hivernal, ils peuvent vite se dessécher.

Planter
Dans votre jardinerie, vous trouverez de nombreux conifères en pots. Ils possèdent un solide système racinaire et peuvent être mis en sol tout au long de l’année, sauf en cas de gel.

  • Creusez un trou assez grand et remplissez-le partiellement d’un mélange de terre, de tourbe de jardin et de compost.
  • Sortez le conifère du pot.
  • Si nécessaire, découpez le pot avec un sécateur pour l’ouvrir, et plantez le conifère à la même profondeur que celle qu’il avait dans le pot.
  • Piétinez la terre tout autour de la plante.
  • Arrosez sans attendre et continuez de bien arroser, surtout au début.

Haies
Comme ils restent verts en hiver, les conifères sont très appréciés sous forme de haies. Les espèces qui s’y prêtent le mieux sont les ifs, les thuyas (arbres de vie), les chamaecyparis (faux cyprès) et les cupressocyparis leylandii (cyprès de Leyland). Il faut être un peu plus prudent avec les ifs, car certains d’entre eux produisent des baies toxiques.

Couleur et forme
Les conifères sont souvent choisis pour leur forme ou couleur particulière. Un cèdre, avec son aspect imposant, crée un bel effet au milieu d’un grand pré, alors qu’un genévrier, plus élancé, trouve sa place dans une bordure en compagnie d’autres arbustes.
Il existe un très vaste choix de conifères. On peut ainsi opter pour des espèces qui supportent bien les vents forts ou une extrême sécheresse, ou encore les terrains rocailleux. Vous avez donc l’embarras du choix. S’ils sont bien choisis, ils peuvent créer de beaux accents dans votre jardin.

En savoir plus ?
N’hésitez pas à demander à nos conseillers en jardinage tout ce que vous aimeriez encore savoir sur les conifères. Ils auront toujours un bon conseil ou un tuyau pratique à vous donner.

Partager le conseil jardinage

indiquer vos coordonnées pour partager ce conseil jardinage avec vos amis